Lorsque vous commettez des délits ou des infractions au volant, vous risquez des peines plus ou moins lourdes. Lorsque vous êtes dans le cas, il est possible que vous ayez besoin d’avoir recours aux services d’un avocat.

Cas de conduite sans permis et sans assurance

Après vous être fait arrêté pour conduite sans permis, vous encourez effectivement des sanctions. Si vous êtes en situation de récidive ou si vous avez commis un délit, vous pouvez être condamné à une peine de prison. Vous pouvez également être convoqué au tribunal.

Si vous êtes devant un tribunal correctionnel, vous aurez besoin d’un avocat qui se chargera de préparer votre défense. En exploitant des vices de procédures, ce dernier pourra annuler les procédures émises contre vous.

En cas de conduite sans assurance, les peines sont lourdes et la principale est une amende de 3750 €. Un avocat intervient directement après une verbalisation en vous prodiguant des conseils pratiques et concrets. Il pourra mettre en évidence les failles de procédure et solliciter un allègement et un aménagement de vos peines.

Cas de la perte de points

La perte de points sur le permis n’est en réalité un problème que si vous avez perdu tous vos points. En effet, tant que votre compteur de point n’est pas descendu à zéro, vous pouvez continuer à conduire sans soucis. Si vous craignez de perdre tous vos points, vous pouvez amorcer une procédure auprès du tribunal administratif. Il vous suffira de retirer le relevé d’information intégral récent que vous présentez à votre avocat. Ce dernier se chargera de suivre la procédure nécessaire pour vous faire récupérer vos points.

Cas de l’excès de vitesse

Lors d’un excès de vitesse, après avoir été interpellé par la police ou avoir été flashé, vous risquez des peines sévères. Un avocat peut donc vous aider à gérer cette situation. Si vous voulez contester une contravention reçue après avoir été flashé, vous ne devez pas payer l’amende. Vous vous approchez alors d’un avocat dès la réception du PV. Dans tous les cas, grâce à un avocat, le juge peut prononcer une relaxe ou vous pouvez bénéficier d’un recours gracieux.

Cas de drogue et alcoolémie au volant

En cas de conduite sous influence de l’alcool ou de matières stupéfiantes, un avocat vous est fortement recommandé. En cas de prise d’alcool, vous pouvez lire la copie du dossier pénal dans le but de voir s’il contient des clauses de nullité. Par contre, soit vous ne savez pas comment vous y prendre, soit la copie du dossier ne contient aucune clause de nullité. Dans ces deux cas, vous aurez besoin d’un avocat pour vous défendre et éviter les sanctions. En cas de conduite sous influence de matières stupéfiantes, vous ne serez pas nécessairement coupable. Vous aurez donc besoin d’un avocat expérimenté qui se chargera de vous aider à vous en sortir.

Cas du retrait ou d’annulation du permis

Concernant le retrait et l’annulation du permis, le conducteur ne pourra plus conduire pendant le délai fixé par le juge. Pendant celui-ci, il devra repasser le code de la route et dans certains cas, le permis de conduire. Un avocat peut vous représenter afin de récupérer votre permis le plus tôt. Il dispose de plusieurs outils pour ce faire, dont le recours gracieux et le recours en suspension.