Le métier d’avocat est une profession libérale qui permet de se spécialiser dans un domaine précis ou d’être généraliste. Dans cette catégorie de spécialisation, on identifie les avocats en droit des affaires qui s’occupent de tout ce qui a trait aux entreprises ou sociétés. Ils prennent souvent en compte des clients professionnels (commerçants, entrepreneurs…). Un avocat en droit des affaires est le premier interlocuteur de l’entreprise qu’il représente. Voici l’essentiel à connaître sur l’avocat spécialiste en droit des affaires.

Le droit des affaires : son étendue

Le droit des affaires est une branche de la science juridique qui s’occupe de la réglementation de la sphère des échanges commerciaux et services. C’est donc l’ensemble des règles qui gouvernent le monde des affaires. Le domaine du droit des affaires englobe, de ce fait, plusieurs matières juridiques pour mieux appréhender chaque secteur d’activité. C’est évidemment pour cette raison que les avocats en droit des affaires ont l’obligation de maîtriser toutes les matières de cette branche.

Ces avocats spécialisés doivent maîtriser le droit social, le droit immobilier, la propriété intellectuelle, les procédures collectives (fusion-acquisition, liquidation…). De même, l’avocat en droit des affaires doit connaître tous les rouages du droit commercial. C’est, d’ailleurs, à ce titre qu’il est meilleur conseiller de l’entreprise en matière de politique commerciale. On retrouve, généralement, les avocats spécialisés en droit des affaires dans les cabinets d’avocats ou dans les multinationaux qui disposent d’un service juridique avéré (en tant que salarié).

Avocat en droit des affaires : les prérequis

Pour exercer la profession d’avocat en droit des affaires, tout aspirant doit, après son baccalauréat, faire ses études de droit en tronc commun jusqu’à la licence. Ce n’est qu’après cela qu’il pourra se spécialiser en droit des sociétés lors du master (1 et 2). Ensuite, l’intéressé doit passer par le concours d’entrée à l’école du barreau qui favorise son intégration au Centre Régional de Formation Professionnelle des Avocats (CRFPA). Dans ce centre, il fera une formation de 18 mois avec stage avant d’obtenir son Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat (CAPA) pour s’inscrire au Barreau.

Avocat en droit des affaires : compétences et mission

Comme dit plus haut, il s’agit d’une profession libérale, donc réglementée. Vous pouvez comprendre ainsi que l’avocat en droit des affaires est compétent pour fournir des prestations de représentation et de conseils auprès des sociétés. Ainsi, il représente l’entreprise en cas de contentieux ou litige devant le tribunal de commerce. Cet avocat assure également de nombreuses autres missions.

  • Il conseille et assiste dans l’élaboration de tout acte de l’entreprise ;
  • Il établit les contrats commerciaux (accord et autres) dans l’intérêt du client ;
  • ll s’occupe des litiges survenus lors de l’exécution d’un contrat devant le tribunal de commerce.

Pour quel type de conflit est-il habilité à agir ?

Un avocat en droit des affaires intervient souvent dans les contentieux qui opposent des professionnels dans le cas :

  • d’un contrat non exécuté ou un impayé ;
  • de la concurrence déloyale ;
  • de la contrefaçon ;
  • d’un litige à l’international ;
  • d’une assistance aux dirigeants de sociétés ;
  • de la création d’une société ;
  • d’un suivi juridique ;
  • de la rédaction d’un contrat, etc.

N’hésitez pas à faire appel à un avocat spécialisé dans le droit des affaires pour légaliser vos activités et éviter un conflit juridique avec des clients ou des partenaires.